Accueil

Dans le cadre d'une action européenne, ce vendredi 15 septembre, à 20 h 00, le public est invité à se retrouver autour d'un grand feu convivial allumé au col du Glandon, en solidarité avec les éleveurs et les bergers face à la prédation.

A 21 h 00, rendez-vous à la salle des fêtes de St Colomban autour d'un repas méchoui - polenta offert par les éleveurs et les chasseurs de la vallée des Villards.

Réservation impérative pour le repas avant le mardi 12 septembre à midi auprès de l'office de tourisme des Villards (04 79 56 24 53)

"Un feu de détresse pour mettre la lumière sur la vie des éleveurs depuis que le loup est revenu. C'est un signal adressé aux gens des villes pour leur faire comprendre le quotidien du pastoralisme", selon Pierre-Yves Bonnivard, président de l'USAPR (Union pour la Sauvegarde des Activités Pastorales et Rurales). Des dizaines de rassemblements sont prévus en Savoie, en Suisse, en Italie et en Allemagne.


 

 

 

 

 

Vous êtes résidents permanents ou secondaires des communes villarinches et êtes âgés de 65 ans ou plus ? Les municipalités, en partenariat avec les C.C.A.S., ont le plaisir de vous inviter au repas organisé à votre intention le 7 octobre prochain à 12 h 00, à la salle des fêtes de St Colomban. L'inscription est obligatoire et doit se faire au plus tard le mardi 3 octobre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Projet d'une micro-centrale sur le torrent du Merlet - Réunion publique le vendredi 22 septembre à 18 h 30, salle des conseils de la mairie de St Alban des Villards.



 

Le site internet www.saintcol-sybelles.ski est ouvert depuis ce Vendredi 1er Septembre 2017.

Il vous est dès à présent possible de réserver votre forfait-saison en ligne et de profiter du tarif préférentiel pour le forfait Saint Colomban, qui est à 299,00 € jusqu’au 19 Novembre 2017.

 

 

 

 

 

Samedi 9 septembre 2017, dans le cadre des Veillées en Belledonne,

l'association des Villarins et Amis des Villards, en partenariat avec

les communes de St Colomban et St Alban des Villards, proposent une soirée sur le thème des fruits et légumes !...

Venez nombreux. Inscriptions jusqu'au mercredi 6 septembre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci pour votre présence en nombre à la soirée "Contes et Légendes du Monde" animée par Anne Montange. La salle était juste suffisante pour accueillir un public particulièrement réceptif et attentif ! Merci encore.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous êtes attendus nombreux pour cette dernière soirée organisée dans le cadre des manifestations estivales de St Alban des Villards ! Faites le savoir autour de vous, Anne est une artiste talentueuse, qui vous emmènera à la rencontre de différents pays, à partir de contes autour de la musique et des instruments de musique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 « Arvan-Villards, Cols en série »      

Mardi 1er août 2017 - de 9 h 00 à 12 h 00

St Colomban des Villards / Le col du Glandon & St Sorlin d’Arves / Le col de La Croix de Fer

 

Les Offices de Tourisme de la Vallée des Villards et de Saint Sorlin d’Arves, s’associent à l’événement « Oisans col séries » piloté par Oisans Tourisme et créent l’opération « Arvan-Villards Cols en série ».

Les manifestations sportives « Arvan-Villards Cols en série» et « Oisans col séries » de Mardi 1 août 2017, verront :

- d’une part la route desservant le col du Glandon fermée entre le dernier hameau de St Colomban (au niveau de la via ferrata de La Chal) et le col du Glandon entre 9H00 et 12H00,

- d’autre part la route desservant le col de la Croix de Fer fermée entre le centre du village de Saint Sorlin d’Arves (en face de l’Office de Tourisme) et le col de La Croix de Fer entre 10H00 et 12H00

- et enfin la route desservant les Cols du Glandon et de la Croix de Fer fermée entre le Rivier d’Allemont (à la sortie du village) et les Cols.

Cette manifestation est ouverte à tout cycliste, qu’il soit licencié en fédérations ou pratiquant loisir. La manifestation n’est pas assimilée à une compétition et ne comporte aucun classement final ; par ailleurs, elle n’est conjointe à aucune cyclo-sportive chronométrée. Il n’est pas tenu compte de la vitesse pratiquée.

Tous les cyclistes sont les bienvenus, du plus jeune au plus âgé, du débutant à l’expérimenté.

Le but de la manifestation est que chacun puisse pratiquer la discipline dans un environnement exceptionnel, tant par le cadre dans lequel le cycliste évolue que par le contexte, « sans circulation automobile ». La manifestation se veut être une fête mais aussi, et pourquoi pas, l’occasion d’une première approche du cyclisme pratiqué sur route de montagne avec, à l’arrivée, comme une récompense, le col du Glandon et celui de la Croix de Fer !

Un ravitaillement est offert à l’arrivée.

Pour tout renseignement complémentaire,

Office de Tourisme de la Vallée des Villards : +33 (0)4 79 56 24 53 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Office de Tourisme de St Sorlin d’Arves : +33 (0)4 79 59 71 77 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 

 

 

 

 

 

 

 

Mardi 1er août à 20 h 30, salle des conseils de la mairie de St Alban des Villards, soirée « Echappées blanches » en compagnie de Serge Duverney-Prêt.

 

Avant la conférence – vidéo projection, Serge Duverney-Prêt fera une démonstration du matériel utilisé pour le ski-alpinisme puis évoquera ses randonnées réalisées sur le secteur des Villards, des aiguilles d'Arves, du Mont Blanc et de la Haute Maurienne. Les randonnées de Serge constituent de véritables bouffées d’oxygène que chacun pourra consommer sans modération !

A mardi soir, nous vous attendons nombreux. Entrée libre.

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

A l’occasion du 22ème festival des contes et légendes de montagne en Arvan-Villards, Zian des Alpes transmet les histoires merveilleuses ou terrifiantes des Pays de Savoie. Coiffé d’un galure orné d’une plume d’aigle, c'est un passionné de l’oralité de montagne qui vous convie ce mardi 25 juillet à 18 h 00, dans le jardin de la mairie de St Alban, pour un « bar à contes » en compagnie de Michelle Bozon. Apéritif offert – Entrée libre

 

 

 

 

 


 

Elections législatives du 18 juin 2017 :

164 inscrits / 108 votants / 11 blancs / 2 nuls / 95 exprimés

VIVIER Philip : 30 voix / BONNIVARD Emilie : 65 voix

 

Elections législatives du 11 juin 2017 :

165 inscrits / 107 votants / 3 blancs / 1 nul / 103 exprimés

THOMAZO Vincent : 1 voix / PONS Henriette : 0 voix / CHARVOZ Pierre-Marie : 6 voix / ROUX Alexandre : 6 voix / DAUCHY Marie : 18 voix / VIVIER Philip : 34 voix / MIMOUN Laetitia : 5 voix / TROUVE Pascale : 2 voix / MAUDUIT François : 3 voix / RIONDET Adrien : 0 voix / SIBUET Roger : 0 voix / BONNIVARD Emilie : 28 voix / SOQUET-JUGLARD Ghislaine : 0 voix


 De nouveaux jeux d’enfants vont prochainement équiper le petit jardin public du hameau du Martinan à St Colomban, en bordure de la route départementale 927.  Pour donner  un air de fête à cet espace très visible,  l’association La Fine Equipe lance une opération participative. En reprenant le concept du yarn bombing venu des Etats-unis, l’association invite chacune et chacun à embellir un ou plusieurs arbres du jardin public. Il suffira de réaliser des écharpes de laine de 20 cm de large, au crochet ou au tricot, sans contrainte de longueur. En début de période estivale, les écharpes seront rassemblées et cousues l’une à l’autre pour habiller les arbres du pied à la tête !! Motifs, couleurs, les créateurs ont carte blanche. Si les pelotes de laine vous manquent, vous pouvez en récupérer à la Maison du Tourisme, où l’association en a déposé. A vos aiguilles, à vos crochets et à très bientôt !

Pour tout renseignement complémentaire, Stéphanie Lafaury, présidente de l'association est joignable à l'adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 

 

 

 

 

 

Félicitations aux jeunes licenciés du Club des Sports des Villards qui, grâce aux respects des consignes des entraîneurs, grâce à leurs efforts et à leur ténacité, se hissent sur les marches des podiums des Grands Prix et des Courses Régionales, portant ainsi haut les couleurs des Villards ! Un grand merci à eux et à toute l'équipe (entraîneurs et bénévoles) qui les entoure !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Vallée des Villards

Cérémonies de commémoration du 8 mai 45

Les cérémonies de commémoration du 8 mai 45 ont, comme à l’accoutumée, réuni un public nombreux dans la vallée des Villards ; le moment pour chacun de se souvenir et de célébrer la capitulation sans condition de l’Allemagne nazie face aux armées alliées, sonnant la fin de la seconde guerre mondiale. A l'occasion de la lecture du message du Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire, les maires de St Alban des Villards, Jacqueline Dupenloup et de St Colomban des Villards, Pierre-Yves Bonnivard  ont rappelé que le devoir de mémoire est essentiel, la date du 8 mai 1945 fondant l'Europe de la paix et de la fraternité. Jacqueline Dupenloup a ensuite souhaité livrer à la réflexion de la population un texte extrait du Mémorial de la Shoah, sur l’accession d’Hitler au pouvoir, entre 1928 où le parti socialiste, le parti nazi, recueillait 2.6 % des voix, et 1932, où il grimpa jusqu’à 37 %, devenant le premier parti du pays et a cité : « Hitler et les autres orateurs nazis adaptaient prudemment leurs discours à chaque auditoire. Par exemple, lorsqu’ils s’adressaient à des hommes d’affaires, les nazis atténuaient les thèmes antisémites, privilégiant plutôt l’anticommunisme. Devant des soldats, des anciens combattants ou d’autres groupes d’obédience nationaliste, la propagande nazie mettait l’accent sur le renforcement militaire et le retour des autres territoires perdus après Versailles. Les orateurs nazis promettaient aux agriculteurs du Schleswig-Holstein, land situé dans le nord du pays, qu’un gouvernement nazi soutiendrait les prix agricoles en chute. Dans l’ensemble de l’Allemagne, les retraités s’entendaient dire que le montant et le pouvoir d’achat de leurs versements mensuels resteraient stables ». Madame le maire en termina par ces mots « Il faut savoir que cela fut ainsi, l’imposture, il faut que ces échos du passé résonnent en nous et nous aident à lire le présent… »

Accompagnées par les musiciens de l’Echo des Montagnes, les cérémonies villarinches se sont conclues par un vin d’honneur partagé à l’Auberge du Triandou.


Election présidentielle

Résultats du dimanche 7 mai 2017 // Second Tour

165 électeurs inscrits sur la liste électorale de St Alban des Villards // 149 votants / 18 blancs / 4 nuls / 127 exprimés

MACRON Emmanuel : 78 voix  //   LE PEN Marine : 49 voix


 

L'été fut bref !...Ce matin du 1er mai la neige de nouveau recouvrait tout (entre 15 et 20 cm) et rendait la circulation particulièrement difficile. Il a fallu faire appel aux équipes de déneigement pour ouvrir les routes (photo prise à St Colomban - hameau de Lachal)


BRAVO !!!

L’école de la vallée des Villards s’est inscrite en septembre dernier au concours destiné aux écoles primaires des « Villes et Villages Amis des Equipes de France de Ski et de Snowboard ». L’école, invitée à créer une œuvre pour encourager les Equipes de France, était libre de proposer n’importe quel support créatif : banderole peinte, poème, chanson chantée et enregistrée, pièce de théâtre…

Ce concours avait pour objectif de créer du lien entre les enfants, skieurs de demain et les athlètes des Equipes de France. Partage, pédagogie, engagement étaient les grandes valeurs véhiculées par ce concours.

Les Equipes de France et de Snowboard ont encore brillé cette année avec des résultats exceptionnels : 131 podiums, 48 victoires, 12 victoires au Classement Général et 23 médailles aux Championnats du Monde. 

Dans le même temps, la classe unique de l’école intercommunale des Villards remportait la médaille de bronze (3ème ex-aequo avec l’école Pierre Rambaud d'Allevard les Bains) du concours des « Villes et Villages Amis des Equipes de France de Ski et de Snowboard » avec la réalisation d’une banderole d’encouragements de plusieurs mètres ! Une création colorée de grande ampleur sur laquelle chaque élève a exprimé son originalité !

Félicitations à Eléonore, Marcel, Gaston, Ethane, Agathe, Louison, Héloïc, Cyril, Anatole, Baptiste et Thomas ainsi qu’au personnel enseignant et encadrant pour ce beau projet !

 


 Election présidentielle

Résultats du dimanche 23 avril 2017 // 1er Tour

165 électeurs inscrits sur la liste électorale de St Alban des Villards // 148 votants / 4 blancs / 1 nul / 143 exprimés

DUPONT AIGNAN Nicolas : 4 voix / LE PEN Marine : 30 voix / MACRON Emmanuel : 41 voix / HAMON Benoît : 12 voix / ARTHAUD Nathalie : 1 voix / POUTOU Philippe : 2 voix / CHEMINADE Jacques : 0 voix / LASSALLE Jean : 4 voix / MELENCHON Jean-Luc : 17 voix / ASSELINEAU François : 1 voix / FILLON François : 31 voix



A l'honneur : Nicolas Arpin, meilleur jeune berger de France réside au hameau du Planchamp, à St Alban des Villards !

Tout petit déjà." Je devais avoir quatre ans. Je pouvais passer des heures à regarder les brebis dans la bergerie de mes parents." A 22 ans, la passion est toujours là. Nicolas Arpin est  devenu il y a quelques temps meilleur jeune berger de France. Il a remporté la finale des Ovinpiades au Salon de l’Agriculture de Paris. Le prix ? " Une agnelle, un drone et un lecteur de boucles électroniques pour brebis."

 "JE VEUX EN FAIRE MON MÉTIER"...

Ils étaient 700 au départ. La sélection s'est faite au gré des finales régionales et seuls 36 jeunes de 16 à 24 ans gagnaient leur ticket pour Paris "Le concours a duré toute la journée. Avec un quiz pour tester nos connaissances générales. Puis les épreuves pratiques : évaluer l'état sanitaire des brebis, le poids d'un agneau destiné à la boucherie, choisir un bon bélier, trier des brebis grâce au logiciel qui permet de lire leur boucle électronique..." Autant d'épreuves auxquelles Nicolas était bien entraîné. En 2015, il arrivait second au concours national. "Mon grand-père maternel était éleveur ovin. Puis mes deux parents. J'ai toujours baigné dans cette ambiance avec l'idée que j'en ferais mon métier" se souvient l'élève du CFPPA (Centre de formation professionnelle pour adultes) de Mont-Morillon, en Poitou-Charentes, où il aura terminé ses études au printemps. "Je veux vivre à temps plein de ce métier même si je sais que c'est difficile." Surtout en Maurienne,où les troupeaux subissent chaque année des attaques du loup. A Saint-Alban-des-Villards, où sa mère est installée, la menace a bouleversé l'activité pastorale. " Je ne sais pas comment la situation va évoluer mais je pense qu'il y a encore de l'avenir pour l'élevage ovin. A condition de l'organiser comme une entreprise. Mes stages et mes études m'y ont bien préparé." Le Dauphiné Libéré - 27 février 2017


 

Opération vallée propre

Le week-end de Pâques a été pour la vallée des Villards l’occasion d’une nouvelle opération de nettoyage menée dans le cadre du projet national créé en 1997 « Nettoyons la nature ». A l’initiative de l’association des Amis des Villards, porteuse du projet depuis plusieurs années maintenant, de nombreux bénévoles ainsi que les associations locales la Villarine, Patrimoine et Culture, la Fine Equipe, le Club des Sports et les 6 Jours de Pétanque se sont retrouvés place du chef-lieu de Saint Colomban à 8 h 00 ce samedi afin de se répartir les différents secteurs à couvrir. Des groupes munis de gants et de sacs poubelles ont ainsi passé  le périmètre villarin au peigne fin. L’équivalent de deux petits camions bennes a été récupéré aussi bien le long des routes communales et départementales que sur les pistes de ski (les membres du club des sports sont même montés jusqu’au sommet de l’Ormet !). Jeunes et moins jeunes, chacun a pendant quelques heures effectué un geste concret pour la protection de l’environnement.  Renouvelée chaque année, l’opération semble porter ses fruits puisque le bilan fait apparaître une diminution certaine et encourageante des points de décharge sauvage. La matinée s’est soldée par le partage d’un repas convivial, terme de cette opération éco-citoyenne menée avec entrain et bonne humeur !

 


Costume Traditionnel des Villards

Des châles de soie à fond bleu pour les costumes traditionnels de Savoie vont être tissés fin 2017 début 2018. Ces châles d'un mètre de coté environ, présentant six motifs traditionnels  différents au choix seront livrés avec du cordonnet de soie pour confectionner les franges seront vendus 150 € pièce par le tisserand chargé de ce travail. Pour toutes infos ou commandes (à passer avant fin juin) contacter le responsable pour la vallée de la Maurienne : 06 23 77 19 11.


Epreuve cyclo-sportive "Marmotte Granfondo Alpes"  ------ Dimanche 2 juillet 2017

Du samedi 1er au dimanche 2 juillet 2017 ; circuit Bourg d'Oisans - Alpe d'Huez

Marmotte Granfondo Alpes est une course cyclosportive célèbre et légendaire de 174 km et 5000 m de dénivelé, qui se déroule désormais le dimanche. Au départ de Bourg-d'Oisans, l'arrivée se fait à l'Alpe-d'Huez après avoir franchi les cols du Glandon, du Télégraphe, du Galibier et du Lautaret. Le nombre d'inscriptions est plafonné à 7500. Les cyclotouristes vont emprunter la RD927 dans le sens col du Glandon - St Etienne de Cuines. La route sera fermée pendant la durée de l'épreuve

Détail du parcours de la Marmotte du dimanche 2 juillet :

174 km / 5 000 m d+             Points de ravitaillements : Col du Glandon/ Valloire / Col du Galibier / Bourg d'Oisans        Cols empruntés : Col du Glandon 22km 5.5%,   Col du Télégraphe 11.5km 7.3%,   Col du Galibier 17.6km 7%,    Alpe d'Huez 13 km 8%

Détails du parcours la Rando des Marmottes les 1er et 2 juillet :

J1 : 98 km / 2 700 m d+ /        J2  :  76km / 2 500 m d+                Points de ravitaillements : Col du Glandon / Valloire / Col du Galibier / Bourg d'Oisans.     Cols empruntés : Col du Glandon 22km 5.5%,   Col du Télégraphe 11.5km 7.3%,  Col du Galibier 17.6km 7%,   Alpe d'Huez 13 km 8%


Cartes Nationales d'Identité

Dorénavant la délivrance des Cartes nationales d'Identité sera assurée par les seules communes équipées d'un dispositif recueil (St Jean de Maurienne) permettant de collecter les empreintes numérisées des demandeurs et reliées à l'application TES (titres électroniques sécurisés). L'instruction des demandes de titres sera ensuite effectuée par les Centres d'expertise et de ressources titres (CERT)de Saint-Étienne dans la Loire et du Puy-en-Velay en Haute-Loire.

Cette réforme permet, en s'appuyant sur les possibilités nouvelles offertes par les téléprocédures et la numérisation, de mettre en place des modalités d'instruction plus rapides, plus efficaces et pus sécurisées, en offrant davantage de garanties en matière de lutte contre les fraudes.

La mairie se tient à votre disposition pour toute aide pour complément d'information.


Vous trouverez sous les onglets  "la commune" puis "vie municipale" le compte rendu de la dernière réunion du conseil municipal en date du 10 mars


 Ce samedi 28 janvier avait lieu la cérémonie des voeux de la municipalité. Vous trouverez ci-après le message lu à cette occasion par Madame le Maire, Jacqueline Dupenloup.

Avant de commencer, je voudrais vous dire combien il est difficile, et je sais que cela l’est pour chacun d’entre nous, de voir partir au fil des mois ceux qui étaient la force vive du pays des Villards en un siècle pas si lointain, le XXème. Chaque aîné qui part emporte avec lui un peu de la mémoire de ce pays en pleine mutation. Et voilà qu’hier matin il a fallu apprendre la disparition de René Mugnier, ancien maire de St Colomban des Villards de 1989 à 1995, puis de 2001 à 2008. René, avec sa verve habituelle, aurait bien ri sans doute : « ah ah, je vous joue un tour hein, les maires, de vous quitter à la veille des vœux municipaux… ». Oui, il nous joue un tour, un drôle de tour qui ne nous fait pas rire du tout, mais qui nous fait saluer la passion qu’il avait pour le pays villarin, à qui il a consacré tant de temps et tant d’énergie. Que sa famille, ses proches et sa commune trouvent ici l’expression de notre sincère tristesse. Je tenais vraiment à la leur exprimer, avant de débuter notre traditionnelle cérémonie de janvier.

 

Chers habitants de St Alban des Villards,

Mesdames et Messieurs les Maires ou élus municipaux de St Colomban, St Etienne et Ste Marie de Cuines,

Je voudrais bien sûr et d’abord, au nom du conseil municipal, au nom de Chantal, notre secrétaire de mairie, et de Johnny, notre employé technique, souhaiter à chacune et chacun d’entre vous une année sereine, avec de beaux moments de douceur et de satisfaction, et croyez bien que nous le faisons de tout cœur.

Mais je ne peux pas faire comme si nous ne savions pas que les choses peuvent nous être collectivement difficiles, comme si nous avions oublié qu’il a fallu, cette année comme en 2015, en France comme dans bien trop d’autres endroits du monde, allumer des bougies pour les victimes innocentes d’attentats insensés. Et je voudrais en ce moment de vœux vous offrir une parole, celle d’un autre maire, celui de St-Etienne de Rouvray, qui deux jours à peine après le meurtre abominable du père Hamel dans son église disait :

 « Je veux à cet instant vous emmener vers les semaines d’après. Celles que nous allons vivre, dans la confusion des sentiments et des idées. Très bientôt, nos enfants vont rentrer à l’école. C’est de notre responsabilité collective que dans ce contexte, nous nous assignons le devoir de fraternité. Avec l’épreuve que nous traversons, cette étape est cruciale et concrète pour nous reconstruire dans notre quotidien.

 Nos enfants vont entrer dans leur nouveau cycle d’éducation, de culture, de citoyenneté. Je demande à tous les adultes de s’y préparer dans la réflexion. Seules des paroles et des actes de paix au quotidien aideront à la sérénité et à la cohésion des familles d’ici et d’ailleurs ».

Ce maire bouleversé, ravagé, a été capable de dire, deux jours après l’horreur : « il nous faut préparer une rentrée scolaire sans haine ». Il nous ouvre le chemin. Et c’est que je nous souhaite, à tous, en 2017 : que nous ayons toujours la force de nous tourner vers les semaines d’après, de nous y préparer dans la réflexion.

Sans doute me direz-vous que je suis trop grave, mais rassurez-vous je vais remettre aussitôt les pieds dans notre commune et vous parler du quotidien. Car j’en suis persuadée, et je crois pouvoir dire en toute honnêteté que mon conseil municipal l’est aussi : il faut qu’il reste des communes, même petites, même si ce n’est pas toujours facile pour elles, pour s’occuper du quotidien.

 

Le quotidien, en 2016, a déjà consisté à entretenir nos bâtiments communaux, notre voirie. Je liste rapidement : réfection de tout le chauffage du presbytère, avec pose de radiateurs dans 4 appartements, et fin de travaux sur la toiture restés en souffrance depuis la mise en service de l’édifice. Changement de la tringlerie de ramonage à la chaufferie, remplacement des chenaux et descente d’eau sur la chaufferie, le presbytère et l’arrière de l’église, mise en place d’arrêt-neige sur le café du Merlet, abattage des cyprès du cimetière qui devenaient dangereux, création d’une plate-forme pour faciliter l’accès au niveau du réservoir d’eau potable, reprise du chemin rural d’entrée dans la combe du Merlet, et création de places de parking au hameau du Bessay, un peu dans l’urgence car elles devenaient impérativement nécessaires, en lieu et place des anciens containers à poubelle. Voilà quelques-uns des travaux 2016, activement suivis par Daniel Quézel, secondé par Jean Bijasson. Je veux saluer aussi ici l’activité de Johnny Unger, notre employé technique, toujours disponible, souriant et efficace. Dans le même esprit, je remercie nos « déneigeurs », Joris Bonnivard pour les routes, Eric Darves-Blanc pour les chemins et Serge Darves-Blanc pour les parkings.

 

 

Pour 2017, nous avons déposé plusieurs dossiers d’investissement.

Tout d’abord pour la mise en accessibilité de notre mairie et la réouverture de notre gite communal.  Nous avons présenté l’avant-projet en réunion publique et au cours de plusieurs conseils municipaux, je n’y reviendrai pas.

Je tiens d’abord à vous dire que des demandes de subvention ont été déposées, auprès de la Région par le biais du SIVAV d’une part et dans le cadre du Plan ruralité d’autre part, auprès du département par le biais du FDEC d’une part et de l’aide aux hébergements touristiques marchands d’autre part, auprès de l’Etat par le biais de la DETR. Les réponses que nous aurons conditionneront la réalisation effective des travaux, qui s’élèvent d’après l’estimation de l’architecte, Dominique Giffon, à   680 372,91 € HT, travaux, maîtrise d’œuvre, bureaux divers et assurances inclus.

 

Nous devons impérativement améliorer l’accès et les réseaux sur la partie basse du hameau du Bessay, et nous envisageons des travaux dès le printemps 2017, dont la 1ère tranche représente une montant de 94 102,55 €  HT : élargissement et enrobé du chemin, reprise et enfouissement des réseaux, installation de chambres de vannes et bouche à incendie.

Nous avons sollicité le concours du département par le biais du FDEC et du SDES. L’entreprise Manno a été retenue.

 

Enfin, nous avons à terminer l’enrobé de la placette du Pied des Voûtes et projetons de recrépir notre clocher. L’estimation du maitre d’œuvre est de 69 689,20 € HT, nous sollicitons l’aide du département par le biais du FDEC.

A côté du clocher, reste l’ancien abri poubelles à démolir. Nous avons reçu la certitude, depuis peu, que les frais de cette opération seront pris en charge par l’assurance de l’entreprise qui avait travaillé à une première reconstruction, qui n’a pas tenu compte tenu de la profondeur d’infiltration du « béton pourri ».

Si nous voulons que St Alban vive, il nous faut garder une commune ouverte. Avec des espaces naturels ouverts, et nous avons malgré les difficultés quelques atouts pour cela, par exemple une association foncière pastorale intercommunale, qui va s’engager en 2017 dans des travaux d’entretien et je les en remercie. Une combe d’alpage, celle du Merlet, qui mérite d’être entretenue par le pastoralisme. A ce sujet, je voudrais dire que bien que nous soyons au cœur de l’hiver, nous continuons à travailler sur le problème de la prédation. Les deux maires des Villards seront reçus le 3 février par M. le Préfet de la Savoie et ses services, pour dresser le bilan de la saison d’estive 2016 et tenter de comprendre de quoi pourra être fait l’avenir dans ce dossier des attaques de loups.  

Des espaces ouverts, des sentiers ouverts, et aux côtés du SIVAV  plusieurs bénévoles s’affairent sur les sentiers, au sein des Amis des Villards ou parfois individuellement. Je ne me risquerai pas les à citer de peur d’en oublier. Merci aussi aux chasseurs de notre ACCA, qui font leur part. Je me permets au passage de vous inciter, si vous ne l’avez déjà fait, à retourner jusqu’à la chapelle des Voûtes, car le point de vue sur la vallée a changé.

Des espaces ouverts, des sentiers ouverts, et du lien entre nous. Annie Bordas, secondée par Gilberte Girard, s’y affaire au sein du CCAS. Là encore, merci aux bénévoles. Merci aussi à la jeune association intercommunale « la fine équipe » qui a pris l’initiative d’offrir à nos hameaux des décorations de noël artisanales. Et merci enfin à Chantal Frasse-Sombet, qui non seulement gère les échanges dématérialisés avec la perception, et ce n’est pas rien, mais surtout apporte à notre mairie la qualité d’un professionnalisme d’accueil des plus agréables.

Voilà. Le conseil municipal travaille, et je tiens à remercier chacun des conseillers pour le groupe assidu que nous formons, en se disant que St Alban peut et doit avoir et porter des projets communaux, à condition bien sûr qu’ils soient financièrement réalisables, et avec Nicole Roche nous allons y veiller.

Deux mots, maintenant, sur la situation de l’intercommunalité.

Tout d’abord, vous vous souvenez sans doute qu’en janvier 2016, j’avais assez longuement fait le point sur les dossiers financiers restant en suspens après l’extension de la CCVG. Grâce en particulier au travail conséquent mené par Nicole, les 3 communes ont pu procéder à la répartition de l’essentiel des charges entre elles. Il reste aujourd’hui à conclure la convention portant sur le centre équestre et à finaliser l’accord sur un dernier emprunt.

Mais creusons davantage cette question de l’intercommunalité.

La loi de 1992  disait, je cite : « Le progrès de la coopération intercommunale se fonde sur la libre volonté des communes d’élaborer des projets communs de développement au sein de périmètres de solidarité ». Puis nous sommes passés en décembre 2010 à la loi portant réforme des collectivités territoriales, puis en 2015 à la loi NOTre. Ces deux-là ont changé la donne, et d’une intercommunalité volontairement construite, on est passé à une intercommunalité d’administration. Il paraît que cela doit conduire à économiser l’argent public. La preuve n’en est pas faite et pour l’heure, soyons francs et concrets, cela n’économise pas l’argent du citoyen.

Il y a 28 jours, la compétence traitement des déchets et ordures ménagères est devenue communautaire. Jusqu’à ce jour, à St Alban comme à St Colomban, les usagers ne payaient pas de taxe, les frais de participation au SIRTOMM étant pris sur le budget communal. Il n’y aura plus de gratuité et la possibilité pour le budget communal de continuer à participer à ces frais reste à confirmer, le maître mot étant à l’harmonisation des tarifications entre citoyens de la 4 C.  Il a fallu aussi introduire un nouveau chiffre dans la feuille d’imposition locale, la part de l’intercommunalité passant de 0 en 2015 à 3,42 en 2016 pour le foncier bâti. La part du foncier non bâti passant elle de 2,30 à 3,08. Vous avez, chers habitants de St Alban, un maire un peu impertinent, et je me suis permis de faire remarquer aux conseillers communautaires le soir où ces augmentations ont été votées que les paradis fiscaux enlevaient chaque année au budget de la France au moins 60 milliards d’euros. Je crois que quand on parle d’argent public et de fiscalité, il faut placer les problèmes où ils sont.

 

Pourtant, à l’origine, la coopération intercommunale est un grand et beau projet, pensé comme un outil au service des communes. Je crois vraiment qu’il faudrait être guidés par cette conception d’origine.

Et puisque nous en sommes à l’heure des vœux, je m’autorise à rêver un peu, à travers deux exemples qui pourraient faire l’objet d’un vrai projet de coopération intercommunale.

1 - Nos tout proches voisins de St Colomban des Villards ont une station de ski. Notre commune contribue pour 40 000 € par an aux remboursements des investissements qui ont été nécessaires au domaine skiable. La bonne santé du chiffre d’affaires de l’EPIC est et va être un souci permanent. Mais un chiffre d’affaires, pourquoi faire ? Pour créer des emplois et maintenir de la présence au pays, prioritairement, en offrant à d’autres que les montagnards la joie du ski et de superbes espaces. La promotion du tourisme est devenue obligatoirement communautaire depuis 28 jours. Alors, proposons que dans le cadre de projets communs de développement solidaire, la promotion de la station de St Colomban devienne vraiment une question communautaire. La Maison du Tourisme de la Vallée des Villards a sans doute ouvert une voie en associant plusieurs écoles du secteur aux journées de la montagne en juin 2016. C’est en ce sens là qu’il nous faudra travailler. Pour une station travaillant avec et par les écoliers, les collégiens, les familles de ceux qui vivent dans notre communauté de communes et ont si peu de km à faire pour accéder à nos pistes. Cela, j’en suis persuadée, ne nuira pas à la bonne santé du chiffre d’affaires, même s’il faut imaginer des tarifs différents de forfait, de transport et de location de matériel. Et même s’il faut que les différentes stations de nos massifs s’inscrivent dans une logique de coopération et non de stricte concurrence, ce qui fut le cas, si je ne m’abuse, quand cet automne la station de Valloire prêta la main à l’EPIC de St Colomban.

2 - A Ste Marie de Cuines, la communauté de communes de la vallée du Glandon a bâti un centre équestre. Pour lui, l’annuité pour notre commune sera de 17 200 €. Il est géré par une association loi 1901 qui souhaite, je cite, garder un esprit associatif et toujours permettre au plus grand nombre de personnes de profiter de cette activité qu’est l’équitation. Là encore, la promotion du centre équestre méritera d’être pleinement communautaire.

 

En matière de projet intercommunal, l’aménagement des abords de la gare de St Avre devenait impératif et la 4 C s’y est engagée. En revanche, et je le dis très franchement, notre communauté de communes a manqué un beau projet : celui du maintien et du renforcement de l’internat du collège de St Etienne de Cuines. Une belle carte était à développer, celle de maintenir sur notre territoire un centre d’accueil pour des enfants venant de plus loin, ayant besoin ou souhaitant un encadrement qualifié, en lien avec l’association DECCLIC ou avec des structures sportives comme Maurienne Lutte. La majorité des élus communautaires a voté à bulletin secret pour la fermeture, je dis clairement que j’ai fait partie des 11 qui ont voté contre.

 

Voilà. Je ne peux terminer par un point qui me paraît négatif, aussi vais-je ajouter que 5 enfants de notre commune fréquentent l’école intercommunale de la vallée des Villards, ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps, pour que vous puissiez comprendre  que je ne renonce pas à imaginer… du positif. Je vous remercie de m’avoir écoutée et ne saurais être plus longue au risque de lasser, ce qui est sans doute déjà fait. Je vous invite donc à poursuivre les échanges autour du buffet préparé par Marc Vuillermoz, et je vous renouvelle, pour 2017, mes vœux les plus chaleureux.


Depuis le week-end des 13 et 14 janvier, la neige s'est installée dans la vallée des Villards, très rapidement accompagnée par des températures négatives, avoisinant certains matins les - 15°. Le déneigement, qui a fait l'objet d'un Marché à Procédure Adaptée dans le cadre d'un groupement de commandes effectué par les communes de St Alban et St Colomban, est confié durant cet hiver 2017 à Joris Bonnivard pour les routes, Serge Darves-Blanc pour les parkings et Eric Darves-Blanc pour les chemins. Pendant les chutes, les trois artisans se relaient efficacement et rapidement de manière à rendre la circulation des véhicules et des piétons la plus aisée possible. Lorsque les conditions météorologiques s'améliorent, la neige accumulée sur le bord des routes ou au fond des parkings est alors dégagée. Si la neige est propre, elle peut être stockée sur le front de neige pour pallier un éventuel besoin, plus tard dans la saison, sur le bas des pistes. Au cours des opérations de déneigement, il est toujours conseillé de faire preuve de prudence lors des déplacements à pied ou en voiture.


 Beau programme d'activités pour les écoliers villarins

Le premier trimestre fut dense pour les 12 écoliers de la vallée des Villards qui constituent, de la petite section de maternelle au CM2, la classe unique de Manon Humbert, institutrice très investie, secondée par un personnel qui l'est tout autant.

Hormis le programme inhérent à chaque section, des leçons de musique, des séances de piscine, d'arts plastiques, de yoga ont été proposées aux enfants. La préparation du marché de Noël avec la création d'objets décoratifs et l'organisation d'une vente de douceurs chocolatées était aussi au programme...Juste avant les vacances de Noël, grâce à l'implication des parents du Sou des Ecoles, les élèves ont assisté à la projection du dessin animé "Norm" au cinéma de St Michel de Maurienne.

Patinoire, équitation, rencontre avec une conteuse d'origine villarinche complètent le calendrier du deuxième trimestre puis, la fin de l'année arrivant très vite, Claire Martin-Cocher, artiste peintre qui assure une partie des activités périscolaires, a déjà pris la précaution d'inscrire au planning la visite du Palais Idéal du Facteur Cheval et du musée de la Chaussure, dans la Drôme.

Ces activités et sorties sont possibles grâce au soutien financier des municipalités, bien sûr, mais aussi grâce au Sou des Ecoles (vente de calendriers, de gâteaux, présence lors des manifestations...) qui, sans relâche, oeuvre pour l'épanouissement des enfants.

Au "Savoie" à St Michel de Maurienne, pour la projection du dessin animé "Norm"


Le CCAS a accueilli le Père Noël

La magie de Noël était dans tous les cœurs ce jeudi 15 décembre en fin d’après-midi car, avec plus d’une semaine d’avance, le Père Noël est venu rendre visite aux enfants de la commune. En effet, le CCAS avait invité la petite Albane (bébé né cette année et résidente du Chef-Lieu),  Agathe, Eléonore, Thomas, Baptiste et Héloïc enfants scolarisés à l’école des Villards, Enzo et Kelly les enfants de Johnny Unger, agent des services techniques, ainsi que les parents et les élus à partager un moment festif et attendu par tous, le traditionnel goûter de Noël. Les enfants ont reçu de très beaux livres adaptés à leur âge (Laetitia Cirette a pris pour ce faire quelques instants la place du Père-Noël...) et chacun a pu apprécier le bonheur de se retrouver, dans la sérénité d’une parenthèse enchantée.

 

 


 

La commune, grâce aux membres de l'association La Fine Equipe, a pris des airs de fête avec les sapins installés près de la mairie et devant l'auberge du Triandou, dont les décors étincellent au soleil hivernal, les pères Noël, sentinelles des hameaux, les branches de sapins harmonieusement disposées ici et là...

Un grand merci à tous les bénévoles de La Fine Equipe et à Johnny, notre agent technique.

  

     


 Sous l'onglet "La Commune" - Vie municipale -, vous trouverez le compte rendu de la dernière réunion du conseil municipal en date du 8 décembre 2016.


 Le 11 novembre dans la Vallée des Villards

La cérémonie de commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918, temps fort de la vie publique, a réuni autour des anciens combattants une grande partie de la population villarinche. La présence des élus, des pompiers, des écoliers accompagnés de leur institutrice ainsi que des musiciens de l’Echo des Montagnes témoigne d’une volonté forte de ne pas oublier ces disparus de la 1ère guerre mondiale. Monsieur Emieux, président des anciens combattants, a remis aux écoliers des bougies qu’ils ont déposées au pied du monument aux morts pour que jamais ne s’éteigne le souvenir de ces jeunes hommes disparus pour la France. Madame Dupenloup, maire de St Alban des Villards a évoqué par la lecture de deux lettres conservées par des familles des Villards,  le terrible quotidien de ces jeunes qui loin de chez eux vivaient un cauchemar sur le front et essayaient de cacher une souffrance qui transparaissaient dans chacun de leurs mots. La Marseillaise, entonnée par les enfants, a ensuite été reprise à l’unisson par le public.

Les disparus de 1916, évoqués par Jacqueline Dupenloup :

                

 

             


 Le mardi 27 septembre a eu lieu la sortie annuelle des CCAS  de St Alban et de St Colomban des Villards. Cette année, direction l'Italie avec temps libre sur le marché de Suze, repas à Novalesa puis visite du musée de l'Egypte à Turin. Un merveilleux souvenir aux dires de tous les participants qui se sont montrés particulièrement enchantés de cette escapade italienne !

 


 Vous pouvez  feuilleter le bulletin municipal 2016 à l'adresse ci-après ;

   nous vous souhaitons une bonne lecture !

 

 

BULLETIN MUNICIPAL 2016

 

 

 

 


 Maison du Tourisme de la vallée des Villards : ouverte tous les jours en saison. Renseignements au 04 79 56 24 53 ou par mail à l'adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 Opération « Premières Pages » à la bibliothèque intercommunale

Dans le cadre de l’opération « Premières Pages », le département de la Savoie – Savoie-Biblio avec le soutien du Ministère de la culture et de la communication ainsi que de la Caisse d’Allocations Familiales de la Savoie a décidé, pour souhaiter la bienvenue à tous les petits du département nés ou adoptés en 2015, de leur offrir un livre afin de les amener, dès le plus jeune âge, à découvrir les mots qui font des histoires.

C’est ainsi que les familles villarinches, répondant à l’invitation de Bernadette Perrier et de Liliane Darves-Blanc, bibliothécaires, sont venues retirer les livres offerts aux 4 bébés de la vallée nés l’an dernier. Ce fut l’occasion d’un moment fort sympathique d’échanges et de discussions, en présence de Jacqueline Dupenloup, maire de St Alban des Villards. Gageons que dans quelques années ces enfants viendront régulièrement emprunter livres, documents, bandes dessinées ou bien encore romans parmi les centaines de références proposées dans les rayonnages de la bibliothèque, comme le font les petits écoliers des Villards.


Les horaires d’ouverture de l’agence postale de Saint-Colomban-des-Villards : du lundi au vendredi du 9 h 00 à 11 h 45  / le samedi de 8 h 45 à 11 h 30